Visite sensorielle

Visite de l’expo

À gauche, un tableau est accroché au mur. On y distingue le buste d’un personnage. A droite, de profil, une jeune femme souriante avec un large chignon l’observe, fascinée.

Avec le référent accessibilité et le musicien, on choisit des œuvres pour créer un parcours cohérent. La démarche de l'artiste constitue une matière fertile pour le travail d'écriture et de composition musicale.

4 œuvres sont représentées. En haut à gauche, une toile avec une trace courbe noire ; en haut à droite, une sculpture contemporaine sur socle. En bas à gauche, une sculpture ronde ornée de petits grains ; en bas à droite, un rectangle blanc sur lequel apparaît un dessin noir de forme ovale couchée.

J’écris des audiodescriptions succinctes pour livrer l’aspect général des œuvres,

On retrouve la toile de la première case. Au-dessus du buste se trouve un visage sombre. Des lignes éclatées surgissent depuis les oreilles. Près de la toile, une bulle en provenance de l’œuvre contient des lignes horizontales.

Puis un travail d’écriture libre, pour que la forme des mots et celle de leur flot résonne avec l’œuvre.

Des mots écrits en gros inondent le pourtour de la toile : Buste, bois, regard.

Le musicien traduit en sons, mélodies, nappes, une représentation de l’œuvre.

Sur le pavillon d’une trompette, on retrouve le dessin du personnage sombre.

On répète ensemble, pour que parole et musique se rencontrent.

La toile du personnage sombre est accrochée au mur, devant, à droite, la jeune femme au chignon s’exprime, une main tendue. A gauche, un trompettiste joue.

Le Jour J, accueil des visiteurs, on propose aux visiteurs voyants de couvrir leurs yeux pour s’immerger dans la visite.

Le visage d’un spectateur serein a un bandeau sur les yeux. Des notes de musiques sont dessinées autour de sa tête. Des lignes noires courbes naissent près des oreilles du visiteur.